Les blocages

Sur les blocages le corps doit être de trois-quart, ne pas rester de face, pivoter les hanches (le nœud de ceinture doit bouger lors du blocage). Les blocages doivent dépasser la ligne médiane (sans excès). Exception : les doubles blocages, sur lesquels le corps reste de face.

En Seiken

Uchi uke (seiken) : Blocage de l’intérieur vers l’extérieur. Armé sous l’aisselle, autre poing en protection chudan

Gedan barai (seiken) : Blocage du haut vers le bas. Armé à l’oreille, autre poing en protection gedan

Soto uke (seiken) : Blocage de l’extérieur vers l’intérieur. Armé derrière la tête, autre poing en protection chudan

Jodan uke (seiken) : Blocage du bas vers le haut. Armé bras croisés en protection, poing qui bloque à l’extérieur

En Shuto

Shuto uchi uke : Comme uchi uke mais en shuto (on bloque avec l’avant bras, et la paume de la main qui bloque est vers le ciel à 45°, pouce replié, poignet non cassé)

Shuto gedan barai : Comme gedan barai mais en shuto

Shuto soto uke : Comme soto uke mais en shuto

Shuto jodan uke : Comme jodan uke mais en shuto (armé croisé devant soi, bras qui bloque à l’extérieur)

Osai uke : On replie le bras vers le bas, au niveau du plexus

Jodan Kake uke : Ikité shuto devant plexus, paume vers le ciel, on ramène l’ikité à l’oreille paume vers l’oreille, la main qui a frappé vient en ikité shuto tiré en arrière, on détend l’autre main paume vers le sol en arc de cercle, et on vient casser le poignet vers l’extérieur, et l’ikité va devant le plexus paume vers le ciel.

Chudan kake uke : Ikité shuto devant plexus, paume vers le ciel, on ramène l’ikité sur le côté paume vers le ciel, la main qui a frappé vient en ikité shuto tiré en arrière paume vers le ciel (au-dessous de l’autre), on détend l’autre main paume vers le sol en arc de cercle, et on vient casser le poignet vers l’extérieur, et l’ikité va devant le plexus paume vers le ciel.

En Shotei

Shotei gedan uke : Bloquage niveau gedan, direct, doigts à l’extérieur (uchi = doigts vers le sol)

Shotei chudan uke : Bloquage niveau chudan, de l’extérieur vers l’intérieur (type soto uke), doigts vers le ciel (uchi = doigts vers l’extérieur)

Shotei jodan uke : Bloquage niveau jodan, direct, doigts vers l’extérieur (uchi = doigts vers soi)

En Haito

Haito uchi uke : Comme uchi uke mais en haito (intérieur de la main), poignet cassé

En Hiji

Hiji uke : Comme dans le 3° pinan, poing sur la hanche en kiba, le coude va vers le bas. Ne pas incliner le buste, rester droit.

Koken

Koken jodan uke : Ikité doigts en pointe vers le sol, blocage en mouvement ascendant, comme jodan uke (la main qui bloque doigts joints vers le sol)

Koken chudan uke : Ikité doigts en pointe vers le sol, blocage en mouvement circulaire, extérieur vers intérieur, en passant la ligne médiane, comme soto uke (la main qui bloque doigts joints vers l’extérieur)

Koken gedan uke : Ikité doigts en pointe vers le sol, blocage en mouvement circulaire, extérieur vers intérieur, en passant la ligne médiane, comme gedan barai (la main qui bloque doigts joints vers l’extérieur)

Blocages doubles

Uchi uke gedan barai : Un bras en uchi uke, l’autre en gedan barai, les bras se croisent devant le plexus (celui qui va faire gedan barai passe à l’intérieur). Les deux bras se frôlent lors du changement. Les deux poings doivent être sur une même ligne (pas un plus près du corps que l’autre).

Jodan uke gedan barai : Un bras en jodanuke, l’autre en gedan barai, les bras se croisent devant le plexus (celui qui va faire gedan barai passe à l’intérieur). Les deux bras se frôlent lors du changement. Les deux poings doivent être sur une même ligne (pas un plus près du corps que l’autre).

Morote uchi uke gedan barai : 1 bras en uchi uke, l’autre en gedan barai, mais cette fois les coudes se touchent, le blocage est compact, les deux bras vont dans la même direction, et on arme les deux sans détacher les bras l’un de l’autre.

Morote soto uke gedan barai : 1 bras en soto uke, l’autre en gedan barai, mais cette fois les coudes se touchent, le blocage est compact, les deux bras vont dans la même direction, et on arme les deux sans détacher les bras l’un de l’autre.

Morote chudan uke : Comme uchi uke, avec un poing sur la partie charnue de l’autre avant-bras (très près du corps, solide). Armer les deux bras de façon compacte en arrière.

Morote chudan uke (2° forme) : Comme uchi uke, simultanément des deux bras (comme dans le kata sanchin dachi). Armer croisé gedan, puis déplier vers l’extérieur.

Seiken juji uke (gedan, chudan, jodan) : Blocage les deux poings croisés. Armer en double ikité.

Shuto juji uke (gedan, chudan, jodan) : Blocage les deux shutos croisés. Armer en double ikité.

Jodan morote kake uke : On arme à l’oreille, une main sur l’avant bras, on détend avec un léger arc de cercle, et on casse le poignet vers l’extérieur à la fin du blocage, avec l’autre main ouverte en renfort sur l’avant bras (sur le coté de l’avant bras).

Chudan morote kake uke : On arme sur le côté, les deux paumes se faisant face, on détend avec un léger arc de cercle, et on casse le poignet vers l’extérieur à la fin du blocage, avec l’autre main ouverte en renfort sur l’avant bras (sur le coté de l’avant bras).

Shotei morote uke (jodan, chudan, gedan) : Blocage avec deux shotei uke

Koken morote uke (jodan, chudan, gedan) : Blocage avec deux koken uke

Gedan shuto morote uke : On arme les deux mains paumes devant le visage, et on descend les mains vers l’extérieur

Shuto mawashi uke : Le shuto mawashi uke est un blocage circulaire qui associe 4 blocages : un blocage niveau gedan, mains l’une sur l’autre puis un blocage sayu (bloquant un mawashi geri aux côtes) puis un blocage niveau jodan (bloquant un mawashi geri à la tête) puis un blocage niveau chudan comme pour bloquer un tsuki. Il doit être rapide tout le temps, et très ample. L’ikité se place devant le hara.

Mae shuto mawashi uke : Le bras qui va bloquer est perpendiculaire au sol, poignet cassé doigts vers l’avant, l’autre bras le soutient (dessous du biceps, juste avant la pointe du coude sur le poignet). Puis mouvement circulaire, le bras qui va bloquer passe à l’intérieur de l’angle de l’autre bras, mouvement de 360 degrés pour les deux bras comme si on tournait un grand volant, paumes vers l’avant. On s’arrête sur la ligne médiane, puis retour ikite, et bras qui bloque fait shotei jodan uchi, et l’autre bras shotei gedan uchi.

En Sune (tibia)

Sune uke : Blocage avec le tibia (pour bloquer low-kicks) : remonter le genou et compléter avec le coude vers le bas pour fermer l’angle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s