Un peu d’histoire

Quelques dates à connaître (et qui peuvent servir pour les révisions à l’occasion des passages de grades).

Maître Masutatsu Oyama

Naissance : le 27 juillet 1923, en Corée du Sud (sous le nom de Choi Yeong-eui)

Pratique des arts martiaux :

  • Dans sa prime jeunesse, il s’initie au kempo chinois, et aux arts martiaux coréens (la forme ancienne du Taekwondo). Il y puisera le travail des coups de pieds, les balayages et les ataques dans les jambes de son futur style.
  • Il découvre le karaté Gojo Ryu de Maître Gogen Yamaguchi  (style créé par Maître Miyagi) via l’enseignement d’un travailleur saisonnier à la ferme de ses parents. Ce travail lui inspirera les techniques de poings et le travail respiratoire du Kyokushinkai.
  • Au Japon, il suit l’enseignement de Maître Funakoshi Gichin (le fondateur du karaté Shotokan). Maître Oyama tirera du Shotokan les principes de base du mouvement linéaire.
  • Il pratique également le Taikiken avec Maître Kenichi Sawaï, ce qui lui permettra d’ajouter les formes circulaires au Kyokushinkai.

Création des dojos et du style kyokushinkai

  • 1953 : ouverture d’un premier dojo à Tokyo (à Meijiro)
  • 1957 : Maître Oyama donne le nom de kyokushinkai au style qu’il a créé
  • 1964 : ouverture du Honbu dojo à Tokyo et création de l’International Karate Organization Kyokushinkaikan (IKO) pour fédérer les écoles enseignant le style kyokushinkai

Décès : le 26 avril 1994 à Tokyo. Maître Oyama désigne via son testament Shokei Matsui en tant qu’héritier spirituel et technique.

Kancho Shokei Matsui

Naissance : 15 janvier 1963, en Corée du Sud (sous le nom de Moon Jang Gyu, puis à son arrivée au Japon il prendra le nom d’Akiyoshi Matsui)

Pratique des arts martiaux :

  • 1976 : il débute le karaté kyokushinkai à l’âge de 13 ans, et passe son Shodan en un peu plus d’un an
  • 1985 : il gagne le All Japan
  • 1986 : il gagne son second All Japan et passe l’épreuve du Hyaku Nin Kumite (avec un record de KO)
  • 1987 : il devient champion du monde en style kyokushinkai
  • 1992 : il est nommé Brand Chief et ouvre son premier dojo à Tokyo
  • 1994 : il devient Kancho (directeur) à la mort de Maître Oyama (comme le veut la coutume, cet accès à ce poste et l’honneur qui s’en dégage modifie la prononciation et la signification de l’idéogramme de son prénom : Akiyoshi Matsui devient Kancho Shokei Matsui).

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s