Jû – Ju no kata

Le nom du kata signifie les dix souplesses (Jû = dix et Junansei = souplesse, que l’on retrouve dans le terme « Ju » de la voie de la souplesse, « judo »).
C’est un kata non officiel créé par Senseï Julien, et dont le nom fut peut-être inspiré par son travail avec Senseï Pernassov 😊.

A la base il s’agit de deux ido keiko travaillés en forme linéaire. Le kata est la synthèse multi-directionnelle de ces deux ido keiko.
Les quatre positions de base sont utilisées : zenkutsu dachi, kiba dachi, sanchin dachi et kokutsu dachi.
Les attaques (uchi) se font en avant, sur les côtés, et en arrière. Avec des techniques de mains ouvertes, de poings, de geri, une attaque double.
Les blocages (uke) se font en avant, sur les côtés, avec des techniques de mains variées, simples et doubles.
Les déplacements s’effectuent dans les quatre directions : Nord, Ouest, Sud et Est, avec également l’usage des angles obliques (à 45°).
Le principe du cercle est utilisé : uchi barai + jodan kake uke et yoko hiji uke + uraken sayu uchi.
Le kata, qui commence par un blocage en reculant, est découpé en 20 temps et comporte deux KIAI.

Premier ido keiko en zenkutsu dachi
Départ hidari zenkutsu dachi avec oï uchi uke.

1. Avancer en migi zenkutsu dachi avec migi uchi uke puis migi gedan barai puis gyaku tsuki.

2. Avancer en hidari zenkutsu dachi avec morote uchi uke gedan baraï (deux fois) puis ramener les deux poings en ikité et faire morote tsuki

3. Avancer en migi zenkutsu dachi avec morote gedan seiken juji uke, ramener les deux poings en ikité et faire morote jodan shuto juji uke, ramener les deux poings en ikité à gauche en gyaku (le poing droit sur le poing gauche) et faire yama tsuki (shita tsuki du poing droit avec simultanément tsuki jodan du poing gauche)

Deuxième ido keiko en kiba dachi
Départ hidari kyuju do kiba dachi avec gedan tettsui

1. Mae geri de la jambe arrière puis reposer en migi kuyju do kiba dachi avec migi jun tsuki puis hidari kagi tsuki puis migi empi uke (avec le poing gauche qui revient en ikité) puis migi uraken sayu uchi puis migi gedan tettsui.

2. En Keiten : Hidari ushiro geri et reposer le pied gauche en hidari kuyju do kiba dachi avec hidari jodan tettsui. Face aux glaces faire hidari uchi barai puis hidari jodan kake uke puis migi chudan yoko nukité puis migi ushiro hiji avec age kakato ushiro geri. Puis morote tsuki vers le shinzen.

3. Avancer en mae cosa avec yoko geri vers le shinzen et uraken sayu uchi puis mae geri puis 2 jun tsuki (le premier vers le fond et le second vers le shinzen).

La synthèse des deux ido keiko en format kata

Départ : mokuso (en musubi dachi, les mains croisées devant, la paume de la main gauche sur la main droite, les yeux fermés).
A l’annonce du kata, on ouvre les yeux. Puis passage en yoï dachi avec morote gedan baraï et ibuki.

Comme le kata est multidirectionnel, voici les directions que nous utiliserons pour le décrire :
Nord = face au shinzen
Sud = face aux portes
Est : face aux glaces
Ouest : face aux tapis
Les angles seront à 45° entre deux directions

1. Reculer la jambe droite en hidari sanchin dachi avec hidari uchi uke (face au Nord)

2. Avancer le pied gauche en hidari zenkutsu dachi avec hidari gedan baraï + gyaku tsuki (face au Nord)

3. Mae geri jambe arrière puis reposer le pied droit en kiba dachi kyuju do (face à l’Ouest) avec migi jun tskui (le poing frappe vers le Nord en direction du shinzen).

4. Statique, hidari kagi tsuki (face à l’Ouest) + migi empi uke (blocage avec le coude comme dans le troisième pinan) et le poing gauche revient en ikité (face à l’Ouest)

5. Statique, migi uraken sayu uchi puis migi gedan tettsui (face à l’Ouest)

6. Avancer la jambe gauche en hidari kokutsu dachi (face à l’Ouest) avec hidari shuto mawashi uke

7. Statique, uchi uke gedan barai (gedan barai de la jambe avant)

8. Statique, uchi uke gedan barai (uchi uke de la jambe avant)

9. Avancer la jambe gauche en hidari zenkutsu dachi en ramenant les deux poings en ikité puis morote tsuki face à l’Ouest

10. Pivoter le pied gauche vers l’Est en kyuju do kiba dachi (face au Sud) avec jodan tettsui vers l’Est + KIAÏ

11. Statique, hidari uchi barai (face au Sud)

12. Statique, hidari kake uke (face au Sud)

13. Statique, migi yoko yohon nukite (face au Sud, yoko = la main perpendiculaire)

14. Statique, migi ushiro hiji avec en simultané age kakato ushiro geri (appelé aussi ushiro keage) + reposer le pied où il était et faire morote tsuki (le corps vers le Sud, les deux poings vers l’Ouest)

15. Reculer la jambe gauche en migi zenkutsu dachi vers l’angle Sud-Est avec morote gedan seiken juji uke

16. Ramener les deux poings en ikité et pivoter vers l’angle Nord-Est (jambe gauche devant en hidari zenkutsu dachi) avec morote jodan shuto juji uke

17. Statique, ramener les deux poings en ikité à droite du corps (le poing gauche sur le poing droit) et faire yama tsuki (le shita = le poing de la jambe avant)

18. Mae cosa vers l’angle Sud-Est (le pied gauche croise devant le pied droit) puis faire migi yoko geri avec migi uraken sayu uchi et reposer le pied en kiba dachi et faire hidari jun tsuki dans l’angle Nord-Ouest.

19. Reculer le pied gauche pour se retrouver en migi kiba dachi dans l’angle Nord-Est avec migi jun tsuki + KIAÏ

20. Revenir en mokuso

La vidéo du kata

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s